La petite maison au fond de la cour …

Tiens ! Un nouveau roman de Guillaume Musso !

Et quelle histoire ……..

Il aura suffit d’un bug informatique pour que le destin de Gaspard Coutens croise celui de Madeline Greene.

Ils sont arrivés à Paris le même jour . Lui, écrivain misanthrope,  pour écrire une nouvelle pièce de théâtre. Elle, flic londonienne, pour se reposer et trouver un peu de tranquillité.

Et tout commence ici, au fond d’une allée verdoyante, dans l’ancien atelier d’artiste qu’ils ont, sans le savoir, tous les deux loué en même temps : celui du célèbre Sean Lorenz, artiste peintre de renommée mondiale.

Et la nouvelle tombe : erreur de réservation, ils vont devoir cohabiter.

Mais le destin de l’artiste peintre va soudain les rattraper et les conduire jusqu’à New York, sur les traces du  fils de Lorenz, sauvagement assassiné quelques années auparavant.

Cette enquête deviendra une quête personnelle pour nos deux personnages, même si leurs relations sont souvent chaotiques.

Un très bon moment de lecture, même si le début m’a paru un peu longuet.

Les nombreux rebondissements m’ont permis de m’accrocher à cette histoire et de finalement plonger avec plaisir dans la lecture, m’attachant à ces personnages et  avec l’irrésistible envie de connaitre le fin mot de l’histoire ….

« Un appartement à Paris »

Guillaume Musso

Disponible à la bibliothèque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *